Déjà 6 ans, ça passe vite

J’ai créé mon auto-entreprise en novembre 2014, et je réalise seulement que, wahou, ça fait déjà 6 ans !

Je ne vais pas raconter 6 années à créer des sites web, ce serait chiant. D’ailleurs cet article est un peu complètement auto-centré et je ne suis pas sûre qu’il intéresse grand monde. Je ressent juste le besoin de faire un point et oups, c’est sur mon blog !


Mon activité de création de sites web c’est un peu un (heureux) hasard.
J’ai terminé mon bac professionnel en 2012 et puis j’ai déménagé, 400km dans les pattes, j’ai voulu faire un BTS mais je n’ai pas été reçue.

Un jour je me suis souvenue ce stage réalisé chez Maylis & David, en fin de mon bac pro, durant lequel j’avais découvert le HTML et le CSS un peu par hasard. Pourquoi pas ? David est développeur et je me souviens m’être dit « ça a l’air super cool comme taf ».
J’ai alors suivi une formation pour créer un site web, pas franchement l’éclate, mais heureusement suivie d’un stage passionnant chez Grégory Castilla à l’époque développeur freelance sur WordPress, et très patient avec sa stagiaire (merci Grégory !).

Je découvre donc WordPress en 2014.

Se lancer

Après la formation je décide d’envoyer des CV aux agences de com’ des environs. Échec cuisant, pas de réponses, ou négatives. Pas assez d’expérience (sans déconner, je sors de formation !).

Je créé alors mon auto entreprise, c’est facile, et en plus j’ai toujours mon chômage. S’en suit une errance de plusieurs mois, pas de missions, pas de revenus sur mon auto-entreprise.

Finalement, je trouve ma première mission via Twitter. Et ensuite, ça se stabilise doucement, je commence à créer des sites avec WordPress.

S’entourer et apprendre

Travailler c’est bien mais échanger et s’entourer c’est important. Je rejoins le groupe Meetup WordPress Toulouse début 2015. Je rencontre Nicolas, Grégory, Cyrille, puis Maïlis et Mike, et pleins d’autres. J’apprends plein de choses sur WordPress et surtout je rencontre du monde qui fait la même chose que moi.

Je découvre aussi les WordCamps, moments d’apprentissages par les conférences. Et aussi (surtout) qu’est-ce que c’est chouette de rencontrer tout ce monde avec qui on échange toute l’année en virtuel sur le Slack ! (Et bordel ce que ça me manque…).

Ces rencontres m’ont beaucoup apporté et encore aujourd’hui, c’est important de pouvoir échanger surtout lorsqu’on est en télétravail.

Rendre

Pendant toutes ces années j’ai énormément appris en autodidacte. Non, en fait, j’ai énormément appris grâce aux personnes qui publient gratuitement du contenu. J’ai demandé de l’aide, j’ai profité.

Je crois que rapidement, j’ai envie de rendre aux autres, un genre de cercle vertueux « je prends – je donne », et qui en même temps, c’est égoïste : fait tellement de bien. Se sentir utile.

J’ai publié mon premier article sur mon blog en 2016. C’est un peu à double tranchant : contente de partager, mais parfois frustrée quand on a aucun retour, les commentaires restent vides.
J’ai aussi créé un compte GitHub pour partager mes modestes contributions.

Puis j’ai un peu contribué à la traduction de l’écosystème de WordPress, notamment les extensions.
En 2019 est lancé le chantier de la traduction de la documentation de WordPress en français, et ça, ça m’éclate. Et quel honneur, je fais maintenant partie de l’équipe qui lead le projet, avec Jenny et Jb. Ils sont sympas, que du bonheur.

Et le pro dans tout ça ?

Bon, pendant ce temps au monde des bisounours des WordCamp, Meetups et contributions, il fallait bien manger !
Pendant 5 ans j’ai bossé en grande majorité pour des agences et des freelances, en sous traitance. Il aura fallu attendre presque un an et demi après avoir créé mon auto-entreprise pour que mon chiffre d’affaire me permette de vivre correctement de mon activité.

Certaines rencontres professionnelles ont été de véritables leviers.

J’ai notamment rencontré Déborah dès 2016, qui m’a fait confiance, et avec qui j’ai travaillé pendant plus de 3 ans.

J’ai découvert Opquast à un WordCamp à Bordeaux, Élie Sloïm donnait une conférence, et ça m’a complètement changée dans ce que je voulais produire en tant que professionnelle du web.

En 2018, je commence à travailler en freelance pour Bsa-Web, on s’entend bien et on se fait confiance.

Un peu plus tard, je me pose des questions sur ce que je fais et ce que je souhaite faire. J’ai besoin de changement.

En août 2020 je deviens, pour la première fois de ma vie, salariée en CDI, chez Bsa-Web.

Je suis toujours freelance à mi-temps, c’est l’occasion pour moi de mieux choisir mes clients, avec l’assurance d’un salaire fixe à côté.

Si c’était à refaire

Sans aucune modestie, je suis plutôt fière de mon parcours professionnel. J’ai fais mon petit bout de chemin pour au final réussir à vivre de ce que j’aime faire.

Mais si c’était à refaire, je pense que j’aurais davantage osé. Il y a des personnes et des entreprises avec qui j’aurais aimé travailler plus tôt, et que je n’ai jamais osé contacter. C’est mon seul regret, mais il n’est pas trop tard :).

Tout ça pour dire quoi ?

Pas grand chose ? Comme annoncé en introduction, cet article est complètement auto-centré et personnel. Ça ne m’est jamais arrivé, mes articles sont techniques et pro, mais finalement se raconter ça fait du bien. Désolée si ce n’était pas intéressant !

Peut-être que ce sera quand même utile à une personne qui se lance en freelance et qui se pose des questions. C’est normal de galérer au début, c’est normal de parfois se sentir seul⋅e. Il ne faut pas hésiter à participer à des évènements (ok, la période est naze pour ça…), oser contacter des personnes ou des entreprises que l’on pense inaccessibles, contribuer à des projets pour se sentir utile et rencontrer de belles personnes.

À dans 6 ans !

Publié par : Marie Comet

Développeuse et intégratrice web indépendante, spécialisée WordPress.

Retrouvez-moi sur :

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises code (<code>your code</code>) ou pre (<pre>your code</pre>) pour formatter du code dans votre commentaire.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 commentaires sur Déjà 6 ans, ça passe vite

  • Jb

    Un petit commentaire pour te féliciter pour ce beau chemin.
    …et c’est un plaisir de bosser avec toi, que ce soit sur la contribution ou au niveau pro sur le projet que nous t’avons confié l’année dernière 🙂

    Bonne route ! Qui sait où tu en sera dans 6 ans !

  • Éric Martin

    Joli parcours ! Merci Marie pour ce partage, je suis sûr que cela intéressera pas mal de monde. Et… bordel ce que ça me manque aussi 😉

  • Thomas P.

    Je vais faire comme les copains et te laisser un commentaire ici aussi. Bravo Marie, bien sûr que c’est ton blog et tu publies ce que tu veux. Et aussi sache que ça nous intéresse de te connaître mieux. C’est super intéressant les retours d’expériences comme le tien.
    Je confirme, les WordCamps ça manque, bordel !

  • Deborah

    Quel beau parcours, bravo ! Je suis fière de ce chemin WP parcouru ensemble, merci pour ta confiance depuis plus de 4 ans 🙏🏻

    • Richard

      Bonjour Marie,
      Je suis en train de lire ton blog fort intéressant, bravo à toi pour ce beau parcours.
      Pour tout te dire je suis actuellement en formation dans le développement web et je suis actuellement au tout début d’un projet que je dois réaliser et qui est consacré à la création d’un blog en Php.
      Aussi je me focalise sur ce que je vais bien pouvoir y mettre à l’intérieur. Pas évident en tant que débutante…
      Bonne continuation,
      Laurence

  • Aurélien

    Bravo Marie c’est mérité !

  • Arnaud

    Bon anniversaire !
    Et rendez-vous au prochain WordCamp…